Memoria Mediterranea

Nous sommes chercheursə, anthropologueəavocatəpsychologueə, sociologueəmédiateurəgéographie, géographieə et des activistesə se déplaçant dans l’espace méditerranéen pour analyser de manière critique les frontières qui le limitent, les processus migratoires qui le traversent et les politiques qui les régulent.
En pleine adhésion avec les demandes des familles des personnes disparues ou tuées en tentant de traverser les routes de la Méditerranée – en particulier les mères et sœurs tunisiennes et subsahariennes – nous voulons promouvoir la défense des droits fondamentaux des personnes exilées, de leurs familles et de leurs communautés, en particulier en promouvant le droit de savoir, ainsi qu’en soutenant les initiatives en faveur du droit à la liberté de circulation.
La Méditerranée est notre terrain daction, notamment en Sicile, en Sardaigne et en Tunisie, où nous intervenons bénévolement en nous appuyant sur nos connaissances juridiques, psychosociales, de recherche et d’information.

Nous croyons en la construction d’une mémoire collective et active qui est une pratique de lutte contre la discrimination, le racisme et l’injustice structurelle, ainsi qu’un moyen de raconter – à partir des voix de ceux qui vivent aux frontières – ce qui se passe en Méditerranée.

Mem.Med Mémoire Méditerranéenne est un projet né du travail conjoint et participatif des associations :

Borderline Sicilia Onlus, CarovaneMigranti, Clinique juridique pour les droits de l’homme (CLEDU) de Palerme, Campagna LasciateCIEntrare, Catania Anti-Racist Network, Watch the Med-AlarmPhone

Retour en haut